Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

--O0O---O0O---O0O---O0O---O0O-

  • : Le blog de p'tite môman
  • Le blog de p'tite môman
  • : Tout ce qui donne envie de s'exprimer,de communiquer, de râler....
  • Contact


Pour sauver les animaux

  

Faites un petit geste pour sauver les animaux abandonnés !
 

   Cliquez sur l'image 

6 mars 2009 5 06 /03 /mars /2009 08:50

 

Qui ne connaît pas le canton de Cerisiers, dans l'Yonne ?
(ben oui, toutes les personnes qui ne connaissent pas l'Yonne..... bien sur !)

 

Si le nom du canton évoque les saveurs fruitées de l'été, la Marmotte de Jussy et de Gy-l'Evêque, évoque pour beaucoup un fruit très particulier !

La marmotte, pas l'animal, non, mais bien la cerise qui porte ce nom aujourd'hui.


Il ne faut pas vous imaginer que parmi toutes les richesses naturelles et parfois surprenantes de l'Yonne il y ait des marmottes en grand nombre !

Non ; dans le cas qui nous intéresse, il s'agit en réalité d'un homme, le père Marmotte.


C'était juste après le phylloxéra du milieu des années 1880 : le gros insecte noir, venu d'Amérique en 1860 dans le Bordelais et le Var, infesta les vignes de Bourgogne qui furent rapidement anéanties à plus de 80 %.


Aux côtés des vignes de Jussy et de Gy-l'Evêque se trouvaient celles du hameau nommé La Cour Barrée, dépendant de la commune nommée Escolives-Sainte-Camille. C'est là que vivait le père "Marmotte".


Avant le phylloxéra, le père Marmotte possédait, comme tout un chacun, des vignes qui lui suffisaient à produire de quoi s'abreuver personnellement.

Le bonhomme passait pour quelqu'un de tranquille, qui siestait souvent sur son terrain, d'où son surnom de père Marmotte.


Après le phylloxéra, les vignes du père Marmotte étaient mortes.
Il ne restait plus que des arbres comme il y en avait autrefois régulièrement le long des rangs de vignes.

Des pêchers pour la pêche de vigne, mais aussi, et surtout en ce qui concernait le terrain du père Marmotte, des cerisiers.


Fruit du hasard, une espèce hybride vit le jour sur ce terrain-là : une belle cerise bien ronde, foncée et très sucrée.

La cerise du père Marmotte est vite devenue célèbre, au point que le raccourci fut vite pris : on l'appela la cerise marmotte !

 


Jussy et Gy-l'Evêque en revendiquent encore aujourd'hui la paternité.

Mais le père Marmotte s'en moquait pas mal : tout ce qui l'intéressait, c'était de dormir à l'ombre de ses arbres.

 

 


P'tite môman.

Partager cet article

Repost 0
Published by p'tite môman - dans LEGENDES BOURGUIGNONNES
commenter cet article

commentaires

bonnard 19/04/2012 19:42


je cherche des greffons de "Marmotte"


merci de me tenir au courant si c'est possible

Gonzague 05/05/2010 22:55



Bonjour


Merci pour ces jolies informations


Mes grands parents, du côté d'Appoigny avaient un verger avec de magnifiques cerises marmottes, noires, charnues, juteuses, sucrées : de véritables merveilles


mais hélas, personne n'a greffé cette espèce pour la conserver...  auriez vous des filons de personnes qui en auraient encore et a qui je pourrais demander une greffe ??


merci bcp



p'tite môman 06/05/2010 10:14



j'avoue n'avoir aucune idée...


pourtant il y a  certainement quelqu'un quelque part qui possède des arbres de cette espèce.....



Paniervolant 10/03/2009 23:28

Très jolie histoire que je ne connaissais pas alors que j'adore les cerises.

p'tite môman 12/03/2009 08:54



donc désormais bien vérifier d'où viennent les cerises ! ! ! ! !



patricia 09/03/2009 22:08

tout cela me donne envie de soleil et de cerises bien sur bonne soiree bisous

p'tite môman 10/03/2009 15:25



c'est vrai qu'elles sont appétissantes....



mamiegigi 09/03/2009 22:01

Merci pour l'histoire des marmotes  petite Môman Nous monter de si belles cerises alors que le printemps n'est pas encore là ?je vais en rêver passe une agréable semaine petite môman

p'tite môman 10/03/2009 15:24



tu n'es pas la seule !