Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

--O0O---O0O---O0O---O0O---O0O-

  • : Le blog de p'tite môman
  • Le blog de p'tite môman
  • : Tout ce qui donne envie de s'exprimer,de communiquer, de râler....
  • Contact


Pour sauver les animaux

  

Faites un petit geste pour sauver les animaux abandonnés !
 

   Cliquez sur l'image 

15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 15:20

 

Ce matin j'ai voulu trouver un site présentant la légende du Père Noël, et comme d'habitude, je suis passé d'un site à un autre.

 

Les uns et les autres, traitant tous plus ou moins de l'histoire de ce personnage.

Et puis……..je suis arrivé sur un site dont le contenu m'a fait pleurer de rire……..

 

Bien évidemment j'ai tout de suite voulu vous en faire profiter, mais l'histoire est si longue que je me suis contenté de faire un copier/coller……… (avec cependant quelques petites modifications ! ! !) .

 

Si vous souhaité voir ce site par vous-même (et voir les modifications !) voici son lien :

http://blague.dumatin.fr/humour/pere-noel.php

 

 

Et maintenant voici l'histoire...…

 

 

La nuit du 24 au 25 décembre, l'entité que nous nommons Père Noël, remplit un gros sac de jouet, l'installe sur son traîneau, y attelle huit rennes, qui se nomment Dasher, Dancer, Donner, Vixen, Comet, Cupid, Prancer et Blitzen.

 

Puis il attelle en tête Rudolf, un renne à la truffe rouge et luminescente, et prend la voie des airs pour distribuer ses jouets aux enfants.

Il arrête son traîneau au dessus de chaque maison, ou au moins un enfant sage attend ses cadeaux, descend par la cheminée, remplit les chaussettes ou les souliers, distribue les cadeaux restants sous le sapin, éventuellement mange les gâteries laissées pour lui par les enfants, remonte par la cheminée, puis embarque dans son traîneau pour aller jusqu'à la maison suivante.

 

Si vous connaissez un tant soit peu la nature humaine, vous savez qu'il est fort improbable qu'un homme normal choisisse, sans raison particulière, de consacrer sa vie à fabriquer des jouets et à les distribuer aux petits garçons et aux petites filles du monde entier.

 

Mais comme il s'agit d'une enquête objective, les questions de motivation n'ont pas à être prises en compte. Nous voulons seulement savoir si un tel homme pourrait accomplir sa mission.

 

Commençons par une mauvaise nouvelle :

 

Le traîneau du Père Noël est soi-disant tiré par des rennes volants.

Après d'intenses recherches, on n'a malheureusement trouvé aucune espèce de rennes connue à ce jour sachant voler.

 

 Mais il y a encore des raisons d'espérer, si on pense qu'il y a plusieurs millions espèces d'organismes vivants qui ne sont pas encore classées.

Même si la plupart de ces espèces sont des insectes et des germes, rien ne permet d'exclure complètement l'existence de rennes volants que le Père Noël est cependant le seul à avoir vus jusqu'à présent.

 

Passons à la charge de travail du Père Noël :

 

 Il y a environ 2 milliards d'enfants dans le monde.

On obtient ce nombre en se limitant aux personnes âgées de moins de 18 ans, puisque c'est l'âge moyen en apparence raisonnable, mais variable en fait selon les individus, pour lequel le Père Noël perd toute crédibilité.

 

Puisque le Père Noël ne s'occupe pas des enfants musulmans, hindous, juifs et bouddhistes, cela réduit la charge de travail à 15 % du total, en fait 378 millions selon le bureau de recensement de la population mondiale.

Avec une moyenne de 3,5 enfants par foyer, cela nous donne à peu près 91,8 millions de foyers.

 

Bien entendu, on suppose aussi qu'il y a au minimum un enfant sage dans chaque maison (la plupart des enfants recevant des cadeaux, les standards de sagesse du vieil homme ne sont manifestement pas bien hauts).

 

Le Père Noël a au moins 31 heures de travail pendant la nuit de Noël, à cause des différents fuseaux horaires et de la rotation de la terre, et en supposant qu'il voyage d'Est en Ouest (ce qui parait tout de même logique !).

 

Cela nous amène à 822,6 visites par seconde ; c'est-à-dire que pour chaque foyer chrétien avec des enfants sages, le Père Noël dispose d'un peu plus d'un millième de seconde pour se garer, sauter hors du traîneau, dégringoler par la cheminée, remplir les chaussettes de jouets, placer le reste des cadeaux sous le sapin, manger les quelques restes du repas qui traînent, remonter dans la cheminée, remonter dans le traîneau et passer à la maison suivante.

 

 En supposant que chacun de ces 91,8 millions d'arrêts sont équitablement répartis sur la surface du globe (ce qui bien entendu est complètement faux comme nous le savons, mais que nous admettrons comme d'habitude dans l'intérêt de nos calculs), en le supposant donc, nous en sommes maintenant à une maison tous les 1,26 kilomètres pour un voyage total de 121 155 200 kilomètres, sans compter les voyages transocéaniques, les arrêts pour le fourrage des valeureux rennes et pour faire ce que la plupart d'entre nous doivent faire au moins une fois toutes les 31 heures.

 

Cela veut dire que le traîneau du Père Noël se déplace à une vitesse moyenne de 1 040 kilomètres par seconde, soit 3 000 fois la vitesse du son

 

On est certes encore loin des vitesses relativistes, mais, à titre de comparaison, le véhicule le plus rapide jamais fabriqué par l'homme, la sonde spatiale Ulysse, se déplace à la vitesse relativement étriquée de 43,8 kilomètres par seconde, et un renne conventionnel, donc non volant à priori, plafonne à 24 kilomètre par heure.

 

Supposons toutefois que les rennes volants sont capables d'atteindre des vitesses supersoniques grâce, disons, à l'effet de l'esprit de Noël.

La charge pesant sur le traîneau est un autre élément intéressant de l'enquête.

 

En supposant que chaque enfant reçoit en tout et pour tout un jeu de Lego de taille moyenne (poids d'un kilogramme), le traîneau transporte alors environ 321 000 tonnes, sans parler du Père Noël qu'on a toujours décrit comme étant ostensiblement obèse.

 

Sur terre, un renne conventionnel ne peut pas tirer, disons, plus de 150 kilos.

Même en supposant qu'un renne volant (s'il en existe) puisse tirer 10 fois la charge normale, on n'arrive pas au résultat avec 8 ou même 9 d'entre eux .

 

Non, il faut en fait 252 000 rennes !

 

Un renne (anémique) pesant en moyenne 75 kilos, on arrive à une charge totale de 396 000 tonnes sans compter le traîneau !

Finalement, 396 000 tonnes se déplaçant à 1 040 kilomètres par seconde provoquent une énorme résistance de l'air.

Les rennes sont en fait élevés à la même température qu'une navette spatiale rentrant dans l'atmosphère terrestre.

Les deux rennes de tête absorbent une énergie de 14,3.1030 joules.

En résumé, ils se désintègrent presque instantanément, explosant les rennes qui les suivent.

 

Les 252 000 rennes sont donc entièrement pulvérisés en moins de 4,26 millièmes de seconde.

Le Père Noël, entre-temps, est soumis à une force centrifuge égale à 17 500 fois la gravité terrestre.

  

Un Père Noël de 150 kilos (poids, répétons-le, ridiculement sous-estimé) serait cloué au fond de son traîneau par environ 2 275 tonnes de pression.

Cette force le tuera sur le coup, lui broyant les os, pulvérisant sa chair, le transformant en gelée rose.

 

 

L'hypothèse des sosies :

 

Avec la méthode des sosies, on supprime la plupart des problèmes précédents.

Non seulement le sac ne fait plus 321 000 tonnes, mais les sosies du Père Noël ont tout leur temps pour se garer à coté de la cheminée, descendre du traîneau, sortir le sac de jouets, s'introduire dans la cheminée, descendre par le conduit, remplir les chaussettes et les souliers, distribuer les cadeaux restant sous le sapin, manger les gâteries laissées par les enfants, remonter par la cheminée, remonter dans leur traîneau, répéter plusieurs fois l'opération avec les cheminées suivantes jusqu'a ce que le sac soit vide, puis rentrer au dépôt central à vitesse subsonique.

 

En admettant toujours que le sac de jouets suffise pour 20 enfants, il nous faut quand même une armée de 15 millions de sosies du Père Noël, montés sur autant de traîneaux, tirés par 135 millions de rennes.

 

Ça doit poser quelques problèmes de circulation aérienne, surtout quand on pense qu'aucun de ces 15 millions d'attelage n'a déposé de plan de vol, et ne respecte probablement pas les règles de circulation aérienne, d'où augmentation drastique du risque de collision, cette nuit là.

 

Ça pose aussi des questions sur la sécurité aérienne, quand on pense que cette nuit là, 15 millions d'attelages de 9 rennes se promènent librement dans les airs, sans qu'aucun radar, aucun satellite, aucun observatoire n'en ait jamais détecté un seul.

 

A la sortie du dépôt central la file de 15 millions de traîneaux fait environ 300 000 km de long, et dispose de 31 heures pour sortir.

Le portier doit donc laisser passer 134 traîneaux à la seconde... au grand galop, puisque les attelages doivent sortir à la vitesse minimum de 2.68 km/s, c'est à dire à Mach 8.

 

On retrouve le problème de vitesse maximum des rennes volants et de la résistance de l'air.

Quant au pauvre portier, il faudrait qu'il encaisse 15 millions de bang soniques cette nuit là.

 

Une solution consisterait à répartir les 15 millions d'attelages, dans plusieurs milliers de dépôts, voire d'imaginer un dépôt par attelage.

Mais il faut alors 15 millions de dépôts parfaitement camouflés, puisqu'on n'a jamais détecté aucun dépôt du Père Noël.

Le grand soir, dans l'attente de l'heure H, il y a des problèmes de stationnement: pour garer les 15 millions d'attelage, il faut un parking de 600 km²... qui de plus, doit être indétectable par les humains.

 

Entre temps, il y a des problèmes de nourriture pour nourrir ces 135 millions de rennes, surtout si on ajoute que la base du père Noël est supposée être au Pôle Nord

Quand au problème des rennes volants, il n'en devient que plus aigu, puisqu'au lieu de 9 rennes volants, il faut en supposer 135 millions, alors qu'on n'en a jamais observé un seul

 

Conclusion de l'enquête :

 

Si un jour le Père Noël a vraiment livré des jouets la veille de Noël, il est maintenant mort depuis longtemps.

Désolé pour ceux qui perdent ici leurs dernières illusions.

 

 

 

 

cadeau ceedjane

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by p'tite môman - dans HISTOIRES DROLES
commenter cet article

commentaires

gene 18/12/2011 21:41


je me suis bien amusée et c'est d'ailleurs parce qu'il peut pas exister que l'on y croit autant et il faut que cela reste comme ça . Quelle déception si il existait , on pourrait plus rêver .
bisous

p'tite môman 20/12/2011 10:43



j'aime bien ta façon de voir les choses.....


Oui tu as raison, nous ne pourrions plus rêver s'il existait vraiment.........quelle déception, que deviendrions nous sans les rêves !  


 



cathycat 18/12/2011 14:25


Le père Noël en formule mathématique... quelle HORREUR ! je déteste les chiffres...je préfère à croire à la magie... un clic (genre Joséphine ange gardiern) et hop ça marche... C'est bébête mais
c'est moins désespérant Bisous

p'tite môman 20/12/2011 10:28



Oui ! mais il ne faut pas prendre les choses au premier degré et aller voir derrière les chiffres ce qu'il peut y avoir d'amusant....


moi non plus je n'aime pas les chiffres, mais justement c'est pour çà que je ne les prends pas au sérieux....


bizzzzzzz



Lilou-52 16/12/2011 16:59


 Excellent ! J'y ai quelquefois pensé à cette problématique mais comme je ne suis pas matheuse pour deux sous et
que je sais que le Père-Noël n'existe pas, j'ai vite abandonné mes réflexions.


Très bon week-end P'tite Môman et....si un jour mon petit-fils me pose des questions le concernant, je lui dirai de venir te voir !

p'tite môman 16/12/2011 17:40



Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! Aïe ! A>îe ! Aïe................


j'avais pas pensé à çà ! 



Aude Terrienne :0010: 16/12/2011 16:05


 je ne vais jamais me remettre de cette révélation 

p'tite môman 16/12/2011 17:38



Si tu savais ce que je m'en veux......


je croyais que ta maman t'avais dit la vérité 



jojo de radon 16/12/2011 06:18


tu as détruit tous mes espoirs de rencontrer le papa noël, snif c'est pas sympa de dire que le père noël est mort pour la peine tu 'auras pas de cadeaux et toc


MDR


Gros bisous à toi et joyeux noël

p'tite môman 16/12/2011 17:36



NON ! NON ! NON  !  Pleurs pas........


je vais me rattraper !