Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

--O0O---O0O---O0O---O0O---O0O-

  • : Le blog de p'tite môman
  • Le blog de p'tite môman
  • : Tout ce qui donne envie de s'exprimer,de communiquer, de râler....
  • Contact


Pour sauver les animaux

  

Faites un petit geste pour sauver les animaux abandonnés !
 

   Cliquez sur l'image 

12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 09:17

 

La fée Mélisine est connue depuis la nuit des temps et en tous lieux !

Voici une des nombreuses légendes qui circulent dans l'Yonne :

 


Cruzy-le-Chatel est située sur la rive gauche de l'Armançon .

 

Une tradition ancestrale fait de la forteresse de Maulnes le repaire de la fée Mélusine, autrefois redoutée en cette région de Bourgogne.  

 

Une forteresse féodale, siège du fief de Maulnes, fut érigée, sur  les terres de Cruzy, probablement vers la seconde moitié du XIe siècle, puis cette forteresse fut rasée et une nouvelle construction fut élevée autour de la source, point central de l'édifice.  

 

L'étrangeté du bâtiment et son isolement ont probablement contribué à alimenter le mythe de Mélusine qui nous intéresse ici.

 

De fait, on aperçoit de loin ce château aux formes un peu curieuses, installé sur un plateau élevé.

 

Sa forme pentagonale et son plan centré autour d'un escalier-puits lui confère une atmosphère particulière.

 

 

CHATEAU DE MAULNES

            (photo : Maulnes.com)

 

Le nom même de « Maulnes », apparaît dans l'histoire pour la première fois, en 1293, sous la forme « Maulna » selon Maximilien Quantin (archiviste du département de l'Yonne).

 

Quelle qu'en soit la forme, le mot "Maulnes" évoque l'idée d'un "mauvais nid" ou "mauvais lieu"soit par rapport à sa situation géographique, soit encore pour des raisons liées à certaines superstitions...

 

les lieux nommés « Maulnes » et « Maulny » sont des lieux suspects, qui inspirent une certaine méfiance !

 

Cette particularité est probablement à mettre au compte de la proximité d'un environnement forestier.

 

La forêt est généralement un lieu mystérieux, peuplé d'étranges créatures que l'on redoute de rencontrer, comme les fées, dames blanches, lutins ou mauvais génies…... qui hantaient jadis les forêts et inspiraient une véritable frayeur au voyageur attardé...

 

Vers la fin du siècle dernier, Charles Moiset a recueilli deux récits mélusiniens dont le château de Maulnes aurait été le théâtre.

 

Il les a notés dans son ouvrage des "Usages, croyances, traditions superstitions de l'Yonne".

 

Les voici :

 

1 - La légende de la fée Mélusine et du Château de Maulnes :

 

Parmi toute la phalange de fées, il en était une qui avait particulièrement le don de terroriser les gens de la région de Cruzy-le Châtel : c'était la fée Merlusine, ou Mée Lusigne, ou encore Mère Lusigne.

 

Mélusine habitait, jadis, sous l'aspect d'une noble dame, un château situé dans la forêt de Maulnes.

Elle était très hautaine et si dure pour ses vassaux que ceux d'Arthonnay finirent par se révolter.

Mélusine fit le siège du village, qu'elle dirigea elle-même.

L'ayant emporté, elle réduisit le pays en cendres et fit passer les habitants au fil de l'épée.

A son retour, tous les habitants du château s'empressèrent de la féliciter.

Seule, une jeune fille du nom de Suzanne qu'elle avait prise en affection, resta silencieuse, ne pouvant même retenir ses larmes, au récit des horreurs dont les courtisans complimentaient la châtelaine.

Mélusine, furieuse de l'attitude de Suzanne, s'élance sur elle et la précipite dans le puits du château.

Revenue à elle, elle veut faire retirer sa victime du puits, mais la jeune fille n'est plus qu'un cadavre.

A cette vue, Mélusine, désespérée, entre dans un nouvel accès de fureur, pousse un cri déchirant et se jette à son tour dans le puits.

Depuis, Mélusine est inconsolable.

Elle vient souvent errer autour de son ancien manoir, criant en sanglotant : « Maulnes ! Maulnes ! tant que Maulnes sera, mal­heureuse serai ! ».

 

Depuis ce temps aussi Mélusine a pris en haine les habitants de ces contrées.

Point de malheurs, de tracas, de misères, qu'elle ne se plaise à leur causer.

Celui-ci qu'elle rencontre à l'écart est roué de coups ; celui-là, frappé d'un sommeil irrésistible, est obligé de passer la nuit dans un fossé.

 

C'est aux enfants surtout qu'elle s'at­taque, comme pour se venger particulière­ment sur eux de la mort de leur chère victime.

En saisit-elle un, elle l'emporte pour toujours dans l'antre inconnue qu'elle habite... .

 

 

2 - L'histoire de Mélusine est aussi racontée avec cette variante :

 

Mélusine était la femme d'un seigneur qui était très fier de la beauté de sa dame.

Une seule chose traversait le bonheur du châtelain, c'était qu'à un certain jour de l'année, Mélusine se faisait invisible pour tous, même pour lui.

Vainement la suppliait-il de lui faire connaître la cause de cette retraite. Mé­lusine ne répondait que par des larmes.

Obsédé par des sentiments de toutes sortes, un jour ce seigneur résolut de découvrir à tout prix le mystère.

 

II pénètre secrètement dans l'habi­tation de sa femme, et au moyen d'une fente pratiquée dans la porte, plonge le regard dans la chambre où était la châtelaine.

Mort et enfer ! qu'aperçoit-il ?

Mélu­sine ayant toujours, de la tête à la cein­ture, sa beauté divine de femme, présente, dans le reste de son être, la forme d'un hideux serpent.

A cette vue le seigneur jette un cri.

Mélusine, qui l'entend, est si courroucée et si honteuse d'avoir été surprise en cet état qu'elle pousse à son tour une clameur qui fait trembler le château et la forêt, et se précipite dans un puits où elle trouve la mort.

 

A partir de ce moment, on la voit encore, de temps à autre, sous cette apparence de demi-métamorphose.

Mais elle a voué une haine mortelle aux maris trop curieux, qu'elle punit d'une manière terrible.


 

    source : http://www.yonne-89.net/melusine.htm

 

 

 

 

 p-tite-m-man.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by p'tite môman - dans LEGENDES BOURGUIGNONNES
commenter cet article

commentaires

cathycat 12/08/2011 21:05



Cette Mélusine n'est pas une rigolote ! C'est un peu la légende de la vouivre non ? En tout cas elle vivrait au XXIème siècle, elle se retrouverait vite fait chez le psy !. J'aime bien les
fées... mais les gentilles de préférence... Bisous



p'tite môman 16/08/2011 14:14



  oui tu as sans doute raison, mais je ne suis pas certaine qu'elle
accepterait de voir un psy..........



Knorra 12/08/2011 13:16



C'est très "carré" comme construction.


Le château peut se visiter ?



p'tite môman 12/08/2011 14:15



voici le site du Chateau de Maulnes  : http://www.maulnes.fr/modele.php?IDtheme=9


et le site du Village de Cruzy-le-Chatel.....http://cruzylechatel.fr/


Il semble que des visites soient possibles depuis peu (juillet 2011)


le mieux est peut-être de se renseigner ! ! ! ! !